Be-cause Health mises à jour de la documentation / literature updates: https://www.be-causehealth.be/fr/

Une message de la part de Raffaella Ravinetto avec une article sur le fardeau économique estimé des médicaments essentiels non conformes aux normes et falsifiés. La traduction en bas. Elle nous informe également de deux positions ouvertes chez SCF-Uk.

Plus d’information sur Be-cause Health: https://www.be-causehealth.be/fr/

JAMA Netw Open Prevalence Estimated Economic Burden SF LMICs

Global Pharmacy Advisor 2018 2018

Be-cause Health literature updates

  • Reference: Ozawa S. Prevalence and Estimated Economic Burden of Substandard and Falsified Medicines in Low- and Middle-Income Countries. A Systematic Review and Meta-analysis. JAMA Network Open.2018;1(4):e181662

Dear Friend,

In the (first) attached paper, Ozawa and coll. describe a systematic review and meta-analysis they conducted to assess the prevalence and estimated economic burden of substandard and falsified (SF)  essential medicines in low- and middle-income countries. The systematic review included 265 studies comprising 400 647 drug samples, and the meta-analysis included 96 studies comprising 67 839 drug samples. The overall prevalence of SF medicines is estimated at 13.6%, with regional prevalence of 18.7% in Africa and 13.7% in Asia. Also, the prevalence of SF products is estimated at 19.1% for antimalarials and at 12.4% for antibiotics.

These results are in line with recent WHO estimates (prevalence of SF medicines of at least 10.5% in LMICs), and they confirm once more than SF medicines are a substantial health problem, with deleterious consequence for individual health and for health systems; and that a concerted global effort is needed to secure the global supply chain, increase quality control capacity, and improve surveillance and regulatory capacity in low- and middle-income countries

On a different note, I am attaching a vacancy for 2 pharmacist positions open now to work in Save the Children International based in London. If interested, please contact our friend Pablo Alcocer  (palcocer@gmail.com).

And, on a last-not-least note, please further disseminate among possibly interested colleagues the information about the forthcoming first-ever conference on Quality of Medicines and Public Health: https://www.tropicalmedicine.ox.ac.uk/medicinequality2018/about/ This will be an important opportunity to discuss these issues in a multidisciplinary environment, and it will be really worthwhile being there and contribute!

 

Warm regards,

Raffaella

Are you on Twitter? Follow us for more updates at @RRavinetto

 

Traduction par www.deepl.com

Cher ami,

Dans le (premier) document ci-joint, Ozawa et coll. décrivent une étude systématique et une méta-analyse qu’ils ont menées pour évaluer la prévalence et le fardeau économique estimé des médicaments essentiels non conformes aux normes et falsifiés (FS) dans les pays à revenu faible et moyen. L’examen systématique comprenait 265 études comprenant 400 647 échantillons de médicaments, et la méta-analyse comprenait 96 études comprenant 67 839 échantillons de médicaments. La prévalence globale des médicaments des FS est estimée à 13,6%, avec une prévalence régionale de 18,7% en Afrique et 13,7% en Asie. De plus, la prévalence des produits SF est estimée à 19,1 % pour les antipaludiques et à 12,4 % pour les antibiotiques.
Ces résultats sont conformes aux estimations récentes de l’OMS (prévalence des médicaments des FS d’au moins 10,5 % dans les PRFM), et ils confirment une fois de plus que les médicaments des FS constituent un problème de santé important, avec des conséquences néfastes pour la santé individuelle et pour les systèmes de santé ; et qu’un effort mondial concerté est nécessaire pour sécuriser la chaîne d’approvisionnement mondiale, accroître la capacité de contrôle de la qualité et améliorer la surveillance et la capacité réglementaire dans les pays à revenu faible et moyen.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

 

10ème Congrès européen sur la médecine tropicale et la santé internationale

Chers amis et collègues

Au nom des organisateurs et du comité scientifique, nous sommes heureux de vous inviter au 10ème Congrès européen sur la médecine tropicale et la santé internationale (ECTMIH) à Anvers, en Belgique du 16 au 20 octobre 2017.

L’ECTMIH rassemble des scientifiques et des experts venus d’Europe et du monde entier, y compris de nombreux délégués de pays à revenu faible ou intermédiaire. Cet événement biennal est sponsorisé par la FESTMIH, la Fédération des sociétés européennes de médecine tropicale et de santé internationale. Depuis la fondation de la FESTMIH en 1995, des conférences consécutives ECTMIH ont été organisées par les sociétés nationales et / ou les instituts d’Allemagne (Hambourg 1995), Royaume-Uni (Liverpool 1998), Portugal (Lisbonne 2002), France (Marseille 2005) Amsterdam 2007), Italie (Vérone 2009), Espagne (Barcelone 2011), Danemark (Copenhague 2013) et Suisse (Bâle 2015).

En 2017, l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (ITM) et la Plate-forme Belge pour la Santé Internationale (Be-Cause Health) se joindront à FESTMIH pour la 10ème édition festive. S’appuyant sur les succès des réunions précédentes, il consolidera la position d’ECTMIH en tant que principal événement de conférence et de réseautage dans son domaine. Le splendide palais des congrès d’Elisabeth, récemment inauguré, abrite des bâtiments historiques, une technologie de pointe et le fabuleux zoo d’Anvers en tant que jardin en plein air. Situé aux portes de la gare centrale, il donne un accès direct au riche patrimoine culturel, historique et gastronomique d’Anvers.

En espérant vous voir à Anvers à ECTMIH2017 et avec mes meilleures salutations,

Bruno Gryseels, Directeur de l’ITM et Président de la Conférence
Karel Gyselinck, président de Be-Cause Health et représentant de FESTMIH
Anne Buvé, Présidente du Comité scientifique